HALAL LOVE
PRIX DU PUBLIC

Comédie | Liban | 2016
Couleur | 1h35 | VOST
Réalisation : Assad Fouladkar
Les destins croisés d’hommes et de femmes qui tentent de vivre leur amour et leur désir en suivant les règles de l’islam. Awatef recrute une deuxième femme pour l’aider à satisfaire son mari trop aimant, Mokhtar a besoin de marier son ex-femme avec un autre homme pour pouvoir l’épouser à nouveau, pour la quatrième fois. Loubna, fraîchement divorcée, peut enfin se marier avec son véritable amour, mais seulement à court terme, depuis qu’il a une famille…

 

HALAL LOVE
PRIX DU PUBLIC

Comédie | Liban | 2016
Couleur | 1h32 | VOST
Réalisation : Sophie Boutros
Thérèse, la femme du maire d’un village libanais, prépare la venue nocturne du prétendant de sa fille ainsi que de ses parents. Elle répand la nouvelle de ces fiançailles avec des images de son frère adoré qui fut tué par une bombe syrienne 20 ans auparavant. C’est après une longue attente que ses invités se présentent à sa porte d’entrée, elle découvre alors qu’ils sont syriens. Il faudra passer sur le corps de Thérèse pour que ces fiançailles aient lieu.

 

TIMGAD
PRIX DU JURY JEUNE

Comédie | France, Algérie
Couleur | 1h41 | VOST
Réalisation Fabrice Benchaouche Lorsqu’il foule le sol algérien, Jamel, archéologue français d’origine algérienne, vient pour effectuer des fouilles sur les ruines romaines du village de Timgad, la « Pompéï » de l’Afrique du Nord. Il est propulsé entraîneur de foot de l’équipe locale. Des gamins qui n’ont ni maillot ni chaussures, mais dribblent avec talent. Entre vestiges antiques et plaies des luttes récentes, Jamel découvre les racines tortueuses et les jeunes pousses d’une Algérie qui se rêve réconciliée.

 

MONSIEUR LAZHAR
SOIREE SPECIALE EN PRESENCE DE FELLAG

Comédie dramatique | 2012
Couleur | 1h35 | VF
Réalisation : Philippe Falardeau
A Montréal, Bachir Lazhar, un immigré algérien, est embauché au pied levé pour remplacer une enseignante de primaire disparue subitement. Il apprend peu à peu à s’attacher à ses élèves malgré le fossé culturel. Pendant que la classe amorce un lent processus de guérison, personne à l’école ne soupçonne le passé douloureux de Bachir, qui risque l’expulsion du pays à tout moment.