9 jours a raqqa 2020

Long métrage documentaire / France / 2020
Couleur / 1h30 / VOST

Image : Ibrahim Maalouf

EN COMPÉTITION GRAND PRIX

Leila Mustapha est kurde et syrienne. Son combat,  c’est Raqqa, ancienne capitale  de l’État islamique de trois cent mille habitants, réduite à un champ de ruines après la guerre. Ingénieure de formation, maire à tout juste 30 ans, plongée dans un monde d’hommes, elle a pour mission de reconstruire sa ville, de réconcilier, et d’y instaurer la démocratie. Une mission hors normes. Une écrivaine française traverse l’Irak et la Syrie pour venir à sa rencontre. Dans cette ville encore dangereuse, elle a 9 jours pour vivre avec Leila et raconter son histoire dans un livre.Passionné par l’image, grand voyageur, il se lance dans la réalisation  de nombreux films documentaires engagés, indépendants, essentiellement focalisés sur l'humain. En 2000,  il réalise son premier film documentaire au Vietnam « Retour sur la RC4 » (route coloniale) puis signe plusieurs reportages et documentaires pour la télévision, « Pour un sourire d’enfant » sur l'association du même nom à Phnom Penh, « Le Seigneur de Darjeeling » (grand prix et le prix agriculture du monde au Festival Agricinéma),  « D'une seule voix » sur des musiciens israéliens et palestiniens (prix du meilleur documentaire  dans plusieurs festivals internationaux), « Enfants valises » sur des adolescents « primo-arrivants
» en 2013, « Les pépites » tourné au Cambodge en 2016. Il termine actuellement la réalisation d’un long métrage documentaire sur l’histoire au Cambodge en 2016. Il termine actuellement la réalisation d’un long métrage documentaire sur l’histoire du ballet royal cambodgien « La beauté du geste » et entame une trilogie sur l’après Daech en Irak et en Syrie.

AVANT-PREMIÈRE
SÉLECTION OFFICIELLE CANNES 2020